Pimp my vanity

Aujourd’hui, je vous montre le petit relooking dont ma mini coiffeuse avait bien besoin. C’est ma maman qui a chiné ce modèle réduit il y a au moins trois ans, et je m’en suis peu servi lorsqu’elle était dans son jus. J’ai décidé de la laver et de changer son apparence pour pouvoir y ranger mon maquillage et quelques bijoux.

coiffeuse-meuble-renovation-ancienne-dimanche-myrtillecoiffeuse-tiroirs-meuble-renovation-ancienne-dimanche-myrtilleVoilà à quoi la « bête » ressemblait, sa belle couleur bleue me plaisait beaucoup, les roses un peu moins mais je la trouvait quand même mignonne. Malheureusement la peinture était bien abimée et très épaisse. J’ai donc choisi de poncer le bois (et de le nettoyer un peu à la lessive de soude car il y avait vraiment BEAUCOUP de peinture). Sous le bleu j’ai trouvé des marguerites sur fond rouge, et j’ai ensuite enfin pu apercevoir le bois.

coiffeuse-renover-meuble-renovation-ancienne-dimanche-myrtillecoiffeuse-poncer-meuble-renovation-ancienne-dimanche-myrtilleSurprise, lorsque j’ai démonté le cadre du miroir j’ai trouvé un vieux journal allemand qui servait à caler la glace, vieux journal daté de 1919 … J’ai donc imaginé tout un tas de choses sur la provenance de cette jolie commode et je me suis finalement persuadée qu’elle a une magnifique histoire (ce fut sans doute la coiffeuse de Sissi, comment ça non ?).

J’ai ensuite décidé de peindre le meuble avec une lasure blanche tout en laissant les tiroirs et le cadre du miroir en bois. J’ai rajouté quelques pointes de doré pour qu’il fasse un peu plus princesse.

coiffeuse-maquillage-meuble-renovation-ancienne-dimanche-myrtilleElle a tout de suite trouvé sa place sur ma cheminée à côté de mes miroirs dorés (la glace de la coiffeuse ayant été surexposée aux visages de diverses princesses d’Europe, je dois la remplacer).coiffeuse-meuble-vanity-renovation-ancienne-dimanche-myrtille